La voie du Mythe selon Joseph Campbell

Nous nous basons sur les écrits de Joseph Campbell, spécialiste américain des mythes, dont le best-seller “Le héros aux mille et un visages” définit la grille de lecture que nous allons utiliser pour vous décrire la structure de la trilogie Matrix, comme nous aurions pu l’utiliser pour “Star Wars”. Cette lecture reste bien évidemment très superficiel, car chaque film dure plus de 2 heures et nous les résumons en quelques minutes.

Ce qui est intéressant, c’est que la grille que nous utilisons peut être aussi bien utilisée sur l’ensemble de la trilogie que sur le premier épisode. Ce premier épisode représente ainsi une synthèse de l’ensemble de la démarche, comme notre rituel d’Initiation qui nous dit tout, mais que nous mettrons du temps à comprendre.

Découvrez maintenant notre analyse, épisode par épisode…

Ainsi, nous vous avons fait découvrir les trois films en rapprochant leur scénario de la trame classique des mythes. La notion de mythe ne désigne pas, selon Lévi-Strauss, des “récits des origines”, mais un “dispositif de signes qui va chercher son matériau dans tous les univers culturels d’une société afin non pas de communiquer une signification déterminée, mais de rendre compatibles ces différentes manières dont les êtres humains tentent de mettre du sens et de l’ordre dans leur propre expérience. Ainsi, il ne sert à rien de chercher le sens des mythes, car le mythe n’a pas de sens : il donne son sens à notre monde.”

C’est ce que nous vous invitions à faire en introduction et que nous avons nous même tenté de faire en reliant nos propres expériences de vie avec cette trame mythologique.

Conclusion de cette analyse mythologique

  • Un chemin existe
  • Ce chemin est éternel et universel
  • Et en même temps nous concerne ici et aujourd’hui
  • Il est structurant et révélateur des étapes nécessaires

Il révèle le fameux plan cher aux finalistes étudiés en première partie.

Mais peut-être est-ce un hasard? Nous découvrirons cela aux grades supérieurs.